11 mai 2022
10:00 - 11:30
Amphithéâtre Guillaume Budé, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles
URL de la vidéo

Le concept de perturbateur endocrinien désigne les composés ou mélanges exogènes capables d’induire des effets adverses sur un organisme ou sa descendance en altérant le fonctionnement du système hormonal. Nous l’illustrerons en présentant la recherche sur quelques substances spécifiques. Le Distilbène, médicament prescrit aux femmes enceintes dans les années 1950-1977, fournit l’exemple d’un œstrogène de synthèse, non persistant, qui s’est révélé capable d’augmenter le risque de cancer du sein chez les femmes enceintes exposées, de cancer gynécologique chez les femmes exposées in-utero et probablement la survenue de malformation congénitale chez les garçons de celles-ci. Le DDT, aux effets d’abord révélés par des travaux d’écotoxicologie sur la faune sauvage avant que des études de cohorte permettent d’aborder la question de ses effets chez l’humain, et notamment concernant le cancer du sein, illustre la problématique des polluants organiques persistants.