du
 → 

Le séminaire a été consacré au déchiffrement et à l’étude de trois pièces en hexamètres dactyliques de Dioscore d’Aphrodité (un poète du VIe siècle connu grâce à la découverte de ses archives et de sa bibliothèque en 1905), qui pose à leur façon le problème des rapports entre cultures classique et chrétienne [1].

Références

[1] Les résultats de ce séminaire ont été depuis publiés dans J.-L. Fournet, « Returning to the wandering poets: New poems by Dioscoros of Aphrodite », in W.V. Harris & A.H. Chen (dir.), Late-Antique Studies in Memory of Alan Cameron, Leyde, Brill, coll. « Columbia Studies in the Classical Tradition », vol. 46, 2021, p. 104-133.

Programme