Amphithéâtre Maurice Halbwachs, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles
-

La vidéo sera disponible prochainement.

Résumé

Dans cette présentation, nous allons réfléchir sur les dynamiques sociales et économiques qui contribuent à la vitalité linguistique du français en Afrique subsaharienne depuis son introduction sur la côte ouest du continent au XVIe siècle jusqu'à nos jours. Le fil conducteur de notre réflexion sera la migration. Nous analyserons les raisons pour lesquelles il ne s'est pas développé un créole basé sur le français en Afrique malgré un contact de langues prolongé entre ce dernier et les langues africaines. Pour la période contemporaine, nous montrerons pourquoi les migrations africaines contemporaines de ressortissant(e)s des anciennes colonies françaises et belges ne participent pas à la diffusion de la langue sur le reste du continent, notamment dans un pays anglophone comme l'Afrique du Sud.

Cécile B. Vigouroux

Cécile B. Vigouroux

Cécile B. Vigouroux is a Professor of sociolinguistics at Simon Fraser University, Canada. For the past 25 years, she has been conducting ethnographic research on various linguistic aspects of migrations within Africa, focusing on migrants coming from the former French and Belgian exploitation colonies (especially the two Congos, Senegal, Rwanda, and Burundi) who have relocated to Cape Town, South Africa. She has worked on various topics including transnational identity formation, the reshaping of linguistic ideologies and profiles, sociocultural transformations triggered by new forms of mobility, and socioeconomic inequality. Cécile has extensive fieldwork experience in sub-Saharan Africa, including Benin, Togo, the Republic of Congo, and the Democratic Republic of Congo in addition to South Africa.

Intervenants

Cécile B. Vigouroux

Professeure, Simon Fraser University