Civilisés et barbares, le dedans et le dehors