L'Académie Royale des Sciences de Suède a décerné le prix Sjöberg 2018 au professeur Hugues de Thé

Hugues de Thé

© G. Bassignac / CAPA Pictures pour la Fondation Bettencourt Schueller

Hugues de Thé est titulaire de la chaire Oncologie cellulaire et moléculaire du Collège de France et biologiste de l’Hôpital St. Louis. Il dirige une unité de recherche INSERM/CNRS/U. Paris Diderot situé à l’Hôpital St. Louis.

Le Prix Sjöberg 2018 d’une valeur d’un million de dollars a été remis aux chercheurs en oncologie Zhu Chen, Anne Dejean et Hugues de Thé. Ils sont parvenus à guérir l’une des formes les plus mortelles de cancer grâce à un traitement à base d’arsenic et d’acide rétinoïque. Cette méthode montre comment la recherche contre le cancer devient de plus en plus ciblée grâce à notre meilleure compréhension des mécanismes responsables de la maladie.

Leucémie promyélocytaire, un modèle scientifique