Paul Valéry

Colloque international organisé par William Marx et Matilde Manara dans le cadre de la chaire Littératures comparées avec le soutien de la Fondation du Collège de France et de la Fondation Hugot du Collège de France.

Du 14 au 16 juin 2023

  • Collège de France
    11, place Marcelin-Berthelot
    75005 Paris

Paul Valéry représente dans l’histoire de la littérature un moment exceptionnel : celui où un écrivain, plus et mieux qu’aucun autre avant lui, prend conscience de son art et de ses conditions d’exercice psychologiques et physiologiques, sociales, historiques, économiques et culturelles.

Qu’est-ce que créer ? Voilà la grande question, celle que ne cessa d’explorer sous toutes les facettes Paul Valéry au Collège de France, où il fut professeur de 1937 à 1945. Maintenant que son Cours de poétique (Gallimard, 2023, 2 volumes) est publié, il est opportun de revenir sur le contenu de cette réflexion aussi exigeante que libre et multiforme, et de considérer ce qu’elle signifie pour nous aujourd’hui.

Tel est l’objet de ce colloque international, où l’activité de Valéry au Collège de France sera soumise à une large investigation. De premières lectures et analyses du Cours de poétique seront proposées. On s’interrogera sur les théories de la littérature et de la poésie qui s’y expriment. Des neuroscientifiques et psychologues débattront de l’actualité des propositions de Valéry sur le fonctionnement de l’esprit et du cerveau. Le contexte politique et idéologique du Cours sera mis en lumière. La réception de la pensée de Valéry par les professeurs du Collège de France jusqu’à aujourd’hui fera l’objet d’une attention particulière.

Le colloque sera précédé le 14 juin par une projection publique de la pièce de théâtre Mon Faust, dans une réalisation télévisée de Pierre Franck en 1971, avec notamment Pierre Fresnay, Danièle Delorme, Pierre Dux et Philippe Laudenbach. Il sera également ponctué, pour clore la première journée, d’une récitation exceptionnelle du poème La Jeune Parque par Grégoire Leprince-Ringuet.