La Fondation Clermont-Tonnerre s'engage aux côtés du Collège de France

21 janvier 2021


La Fondation Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre a signé en 2020 une convention de mécénat avec le Collège de France afin de soutenir la création de la chaire annuelle Biodiversité et écosystèmes pour une durée initiale de trois ans.

La chaire annuelle Biodiversité et écosystèmes entend contribuer à faire progresser la recherche et à éclairer les débats sur le monde vivant, l’environnement et la biodiversité en invitant au Collège de France des personnalités de premier plan dont les travaux scientifiques ont vocation à être largement diffusés, y compris à destination du grand public. Cette diffusion, selon les formes propres au Collège de France, prend la forme d’un enseignement gratuit et ouvert à tous assuré par le professeur invité, qui change chaque année.

En 2020-2021, la chaire est occupée par Chris Bowler, directeur du laboratoire de Génomique des plantes et des algues à l'Institut de biologie de l'École normale supérieure à Paris, qui y donne un enseignement sur la biodiversité et les écosystèmes à travers le temps et l'espace.

La création de cette chaire annuelle est, selon le Pr Thomas Römer, administrateur du Collège de France, « la marque d’un engagement du Collège de France sur l’une des questions les plus urgentes de notre époque, qui préoccupe beaucoup les jeunes générations, et pour laquelle il est nécessaire que les voix de chercheurs exceptionnels se fassent entendre dans le débat public. Le Collège de France ne disposait pas de chaire consacrée à l’écologie et à la biodiversité. La création de cette chaire annuelle, rendue possible grâce au généreux concours de la Fondation Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre, vient combler cette lacune, et donnera un écho de premier plan aux travaux des chercheurs invités chaque année à l’occuper ».

Pour Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre, le soutien apporté à cette chaire rejoint les objectifs de la Fondation Clermont-Tonnerre afin de « continuer le travail initié par François de Clermont-Tonnerre (grand-père de Jean-François de Clermont-Tonnerre) et le Pr Marois lors de la création de l’Institut de la vie en 1965. Pour ces derniers, l’Institut de la vie c’est “l’expression d’une ferveur, s’il est vrai que la suprême acquisition de la vie est la liberté alors se pose pour chacun le problème du bon usage de cette liberté dont le corollaire est la responsabilité”. Dans cette perspective, il était tout à fait évident de s’associer au Collège de France dans la création de cette chaire Biodiversité et écosystèmes ».

 

À propos de la Fondation Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre

La Fondation Jean-François et Marie-Laure de Clermont-Tonnerre a été créée en 2009. L’impulsion de départ est inspirée du travail de François de Clermont-Tonnerre, le grand-père de Jean-François de Clermont-Tonnerre, cofondateur dans les années 1960 avec le Pr Maurice Marois de l’Institut international de la vie, visant à concilier alors l’éthique de la connaissance avec les exigences de la vie. La Fondation a pour but de favoriser les initiatives nées de la capacité de l’homme à comprendre, créer, inventer. Le cœur de la démarche est d’encourager la création, qu’elle soit artistique ou scientifique. C’est aussi d’en promouvoir l’accès en accordant, chaque année, des bourses d’études dans les domaines de l’éducation artistique et de la recherche scientifique.

La Fondation est exclusivement financée par les ressources personnelles de ses fondateurs, sans recours aux dons, ce qui lui confère une totale liberté et engage sa responsabilité humaine et citoyenne dans des choix documentés, réfléchis et assumés.

Créer, c’est vivre deux fois – A. Camus.