Pôle Proche-Orient ancien

Presentation

Directeur : Thomas Römer

Le pôle « Proche Orient ancien » regroupe des chaires et des recherches en égyptologie, en assyriologie, et en études ouest-sémitiques (les dernières comprennent les études bibliques).

Les recherches dans le cadre de la chaire Civilisation pharaonique : archéologie, philologie, histoire sont consacrées à une histoire critique de la littérature égyptienne antique. Les cours du professeur Grimal reflètent de ces recherches qui donneront lieu à une publication majeure. Les chercheurs associés à la chaire poursuivront, outre leurs activités propres de recherche et sur le terrain en Égypte, notamment, les travaux de mise en valeur des archives du fonds égyptologique du Collège. 

La  chaire Civilisation mésopotamienne met l'accent sur la publication et l'exploitation des documents d'archives, en particulier d'époque paléo-babylonienne.

Les archives paléo-babyloniennes sont exploitées via les projets et bases de données suivantes :

  • Archibab : Ce projet a pour but l’exploitation des archives babyloniennes de la première moitié du deuxième millénaire av. l’ère chrétienne (http://www.archibab.fr).
  • EcritUr : ce projet ANR de 36 mois qui a débuté le 1er octobre 2017 rassemble et analyse la documentation textuelle et archéologique sur la ville d’Ur d’après les textes du premier quart du IIe millénaire av. l'ère chrétienne.

Les archives royales de Mari : Cette opération de longue haleine a pour but la publication et l’exploitation des très riches archives cunéiformes découvertes dans le palais de Mari par André Parrot, datant de la première moitié du deuxième millénaire. Les responsables en ont été Georges Dossin, puis Maurice Birot et sont actuellement Jean-Marie Durand et Dominique Charpin. Près de 9000 textes ont été intégralement publiés à ce jour. 

Les études sur la Bible hébraïque ont pour objectif de mener des recherches sur l’origine et la formation de la Bible hébraïque dans une perspective historique, sociologique et littéraire. Il s’agit de permettre une meilleure compréhension des différents contextes socio-historiques de la fin du deuxième millénaire avant notre ère jusqu’à l’époque romaine, périodes pendant lesquelles les premières traditions de la Bible ont vu le jour et où se sont effectuées leur mise par écrit et leur canonisation.

Les projets de recherche et d’enseignement concernent la question de l’apport de l’archéologie pour les recherches sur la composition de la Bible hébraïque et notamment du Pentateuque, et des textes des époques tardives (perse et hellénistique). 

Les titulaires des chaires de Civilisation mésopotamienne et des Milieux bibliques organisent leurs recherchent (comme d’ailleurs le titulaire de la chaire Histoire du Coran dans le cadre de l’UMR 7192 « Proche-Orient – Caucase : langues, archéologie, cultures ». Dans ce cadre les recherches en assyriologie s’étoffent par des activités de fouilles, de la géographie historique et du monde néo-assyrien.

Les études sur les civilisations ouest-sémitiques intègrent des recherches épigraphiques, archéologiques et historiques sur le Levant, notamment la Phénicie, Ougarit, Qumran, les civilisations araméenne, édomite et moabite. Les publications et analyses d’inscriptions, et d’autres données matérielles ainsi que des enquêtes historiques ont pour but de d’enrichir notre connaissance sur cette région charnière entre les civilisation mésopotamiennes et égyptienne.