Manfred Lesgourgues

Manfred Lesgourgues

Docteur des Universités Paris-Nanterre et de Montréal (2019), diplômé en Sciences de l’Antiquité mention secondaire archéologie de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm (2014) et professeur agrégé de Lettres Classiques (2012), Manfred Lesgourgues a rejoint la chaire Religion, histoire et société dans le monde grec antique en septembre 2020 en tant qu’Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche.

Dans le cadre de sa thèse, il a étudié la pratique de la divination dans les sept sanctuaires oraculaires les mieux documentés du monde grec, de la fin de l’époque classique à l’époque impériale. Il s’agissait de mieux comprendre comment le rite mantique construisait un savoir particulier, l’oracle, en cherchant à reconstituer précisément son contexte de production. Pour ce faire, il a remis en question la centralité d’un agent inspiré dont l’enthousiasme aurait été l’alpha et l’oméga de la révélation ancienne, en montrant que le rituel oraculaire mobilisait sur un temps long la collaboration d’un grand nombre d’agents, qui tous jouaient un rôle crucial dans l’établissement et le contenu de la communication avec les dieux. Ses recherches en cours portent sur les manières dont la référence aux oracles et aux rites oraculaires est mobilisée dans les discours historiques, rhétoriques et politiques.