Actualité

Atelier de formation à la recherche : Introduction aux sources du droit romain – 8e édition

Appel à candidatures
Fonds Edoardo Volterra, bibliothèque de l'École française de Rome. - Ph. Ch. Mantuano/EFR

L'appel à candidatures pour la 8e édition de l'atelier « Introduction aux sources du droit romain » est ouvert.

L'atelier se déroulera du 17 au 21 juin 2024 à l'École française de Rome.

La date limite d'envoi des dossiers est fixée au 15 janvier 2024.

Le droit représente une composante essentielle du monde romain. L’étude des textes juridiques permet de mettre en lumière une logique argumentative propre au droit et d’identifier les valeurs qui régissent les décisions des juristes et des législateurs, mais permet aussi de s’approcher au plus près d’un certain nombre de réalités historiques. Il s’agit de sources variées (littéraires, épigraphiques, papyrologiques) qui révèlent l’évolution de la pensée juridique, les principes du droit, ses modalités d’application. Elles laissent également entrevoir des données économiques, des modes de vie, des pratiques sociales. Les textes juridiques constituent donc une documentation riche et utile pour les historiens, qui attend en partie d’être exploitée. Mais une question de méthode se pose : dans quelle mesure peut-on considérer les textes juridiques comme un miroir fiable des réalités économiques, sociales et politiques ? Surtout, comment s’orienter parmi la variété des sources, des genres et des éditions des textes juridiques ?

Fondé par Jean-Louis Ferrary, Dario Mantovani et Hélène Ménard en 2017, l’atelier vise à familiariser les participants avec les principaux textes du droit romain et les problèmes de méthode qu’ils suscitent, à partir de leur lecture directe et suivie. La littérature juridique constituera le premier champ d’exploration, à partir du Digeste : nous nous demanderons ainsi ce qu’est un juriste à Rome, comment se fait le droit, quelle est la nature des différents genres littéraires, quelles sont les éditions de référence. Les constitutions impériales, à partir de la Mosaicarum et Romanarum legum Collatio et des Codes, formeront le deuxième terrain de travail.

Les séances se tiendront dans les salles de conférences et de séminaires de la place Navone et dans la bibliothèque Volterra. Constituée à partir du dépôt confié à l’École française de Rome par le grand romaniste Edoardo Volterra, ses extraordinaires fonds ancien et moderne permettront de réfléchir à la transmission des textes antiques et à leur traversée de la culture européenne. L’étude du droit romain, sous la forme des livres dans les rayons de la bibliothèque Volterra, permettra de rendre visible et immédiatement accessible un parcours dans l’histoire de l’historiographie.

La formation sera assurée par Dario Mantovani et Hélène Ménard. Un intervenant, choisi chaque année parmi les chercheurs impliqués dans un projet de recherche international, dans un projet éditorial ou disposant d'une expertise spécifique et complémentaire, sera invité afin d’illustrer ses recherches et d’initier les élèves à la présentation de projets novateurs. Luigi Pellecchi, professeur à l’université de Parme, spécialiste de la pensée juridique romaine et du procès, notamment de la procédure formulaire, participera à l’édition 2024.

La séance finale du vendredi 21 juin sera consacrée à la mise en pratique par les participants, organisés par groupes, des méthodes acquises sur l’analyse des sources juridiques.

L’atelier s’adresse aux jeunes chercheurs (master 2e année, doctorants, postdoctorants), spécialistes d’histoire romaine et médiévale, de philologie ou de droit, et plus généralement à tout jeune chercheur souhaitant se familiariser avec les sources du droit romain pour son sujet de recherche ou pour développer sa connaissance d’une documentation de première importance.

Il se déroulera sur cinq jours (du lundi au vendredi). Les séances auront lieu de 9 h 30 à 12 h 30 puis de 14 h 30 à 17 h 30. Les langues utilisées, par les intervenants comme par les participants, seront l’italien et le français. Un niveau B2/C1 doit être acquis dans ces deux langues.

L’École française de Rome prendra en charge les frais de logement et de restauration pour les déjeuners sur la durée de l’atelier ; les frais de transport restent à la charge des participants.

L’atelier bénéficie également du soutien de la chaire Droit culture et société de la Rome antique, Collège de France, et de l’université Paul-Valéry Montpellier 3.

Responsables :

  • Dario Mantovani, Collège de France
  • Hélène Ménard, université Paul-Valéry Montpellier 3, EA 4424 – CRISES

Les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 15 janvier 2024 12 h (heure de Rome) via le formulaire indiqué dans le lien ci-dessous. Les candidats devront fournir :

  • un curriculum vitae
  • une lettre de motivation soigneusement argumentée