Jan Tomasz Gross

Itinéraire d'un historien de la Shoah en Pologne

Conférence en français, le 21 février 2019 à 17h

Jan Tomasz Gross

(© Ela Sidi)

Dans le cadre du colloque international « La nouvelle école polonaise d’histoire de la Shoah » (du 21 au 22 février 2019 à l'EHESS à Paris), la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et le Collège de France organisent une conférence publique de l'historien Jan Tomasz Gross, professeur émérite à l'université de Princeton.

Le 21 février 2019 à 17h00, au Collège de France
Amphithéâtre Marguerite de Navarre
Conférence en français

Jan Tomasz Gross est professeur émérite d’histoire à l'Université de Princeton (États-Unis)

La recherche de Jan Tomasz Gross porte sur l’Europe moderne, en se focalisant par une approche comparative sur les régimes totalitaires et autoritaires, les politiques soviétique et est-européennes, et la Shoah.

Ayant grandi en Pologne et débuté ses études à l’université de Varsovie, il a émigré aux États-Unis en 1969 et obtenu son doctorat de sociologie à l’université de Yale (1975). Son premier livre, Polish Society under German Occupation, est paru en 1979. Revolution from Abroad (1988) analyse comment le régime soviétique a été impose en Pologne et dans les États baltes entre 1939 et 1941. Neighbors (2001 ; trad. française : Les voisins, 2002) restitue les événements qui ont eu lieu en juillet 1941 dans la petite ville polonaise de Jedwabne, au cours desquels quasiment tous les habitants juifs de la ville ont été tués en une seule journée.

En ayant recours à des témoignages directs, Jan Tomasz Gross démontre que les Juifs de Jedwabne ont été tués par leurs voisins polonais, et non par les occupants allemands, comme cela avait été prétendu auparavant. Cette histoire choquante a donné lieu à une réévaluation inédite des relations entre Juifs et Polonais au cours de la Deuxième Guerre mondiale et a entraîné des débats passionnés. En 2004, nombre des prises de paroles polonaises au cours de ce débat ont été publiées dans un recueil, The Neighbors Respond.

Après avoir traité de l’antisémitisme en Pologne après 1945 (Fear, 2006 ; trad. française : La peur, 2010), il a publié en 2011 un ouvrage sur les pillages contre les Juifs en Europe occupée par les nazis (trad. française : Moisson d’or : le pillage des biens juifs, 2014). Son dernier livre, en polonais, retrace son itinéraire intellectuel, sous forme d’entretien.

Jan Tomasz Gross a rejoint la faculté d’histoire de Princeton en 2003, après avoir enseigné à la New York University, à Emory (Atlanta) et à Yale (New Haven), en plus de charges d’enseignement à Paris, Vienne, et Cracovie. Il en est désormais professeur émérite.

Partenaire média : magazine L’Histoire

Fondation pour la Mémoire de la Shoah L'Histoire