Biographie

Jean-Luc Fournet est papyrologue, spécialiste de l’époque protobyzantine (IVe-VIIe s.).

Après des études à l’école normale de Saint-Cloud et à l’université Paris-X-Nanterre, il est nommé membre scientifique de l’Institut français d’archéologie orientale (IFAO) du Caire (1992-1996) où il se familiarise avec l’Égypte, ses sites et ses collections papyrologiques et prend part à diverses missions archéologiques (Tebtynis et le désert Oriental). Il y termine sa thèse Hellénisme dans l'Égypte du VIe siècle. La bibliothèque et l'œuvre de Dioscore d'Aphrodité, qui sera peu après publiée par l’IFAO — ouvrage récompensé par le prix de l’Association des études grecques et le prix Ambatielos de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

À son retour en France, il est recruté au CNRS comme chargé de recherches, rattaché à l’UMR 7044 de Strasbourg. Ses travaux lui valent la médaille de bronze du CNRS en 1999. Il est élu directeur d’études à l’École pratique des hautes études (section des Sciences historiques et philologiques) en papyrologie grecque en 2004 avant d’être élu professeur au Collège de France sur la chaire Culture écrite de l’Antiquité tardive et papyrologie byzantine en 2015. Il est membre de l’équipe « Monde byzantin » de l’UMR 8167 « Orient et Méditerranée ». Depuis 2017, il est aussi directeur d’études cumulant à l’École pratique des hautes études.

Éditeur de papyrus, il a développé une approche holistique de la documentation s’intéressant aux interactions entre textes littéraires et documentaires. Il travaille plus généralement sur la culture de l’Antiquité tardive — notamment le multilinguisme et les modalités de la culture écrite.