Amphithéâtre Marguerite de Navarre, Site Marcelin Berthelot
En libre accès, dans la limite des places disponibles
-

La vidéo sera disponible prochainement.

Résumé

Les réflexions suivantes développent la thèse que l’« identité » de l’Europe ne peut être définie en termes essentialistes et ne peut être éclairée que par une étude politico-dramaturgique. 

Il s’agit en l’espèce de réfuter le mythe de la « décadence de Rome ». En tant que script impérial, l’imperium romanum ne s’est pas seulement conservé sous la forme de l’Église catholique ; il s’est maintenu jusqu’au XVe siècle dans l’Empire gréco-byzantin, tandis que dans l’Occident latin se déroulait une série de métamorphoses, de l’ère des Carolingiens et des Ottos jusqu’à l’ultime translatio imperii vers les États-Unis d’Amérique, en passant par les formations d’empires des Portugais et des Britanniques.