Le « néo-japonisme », 1945-1975